Maria Montessori

 

Pour le docteur Maria Montessori, l’individu doit agir, découvrir par lui-même pour apprendre et continuer d’apprendre car c’est sa curiosité naturelle qui le motive. L’objectif est donc de cultiver le désir d’apprendre.

Selon Maria Montessori, il faut savoir comment l’individu se développe et prendre en compte les différentes dimensions du développement afin de proposer une éducation qui s’emboîte dans le développement des enfants. Maria Montessori définie cinq dimensions dans le développement de l’enfant :

  1.         Physique : celle que l’on voit
  2.         Intellectuelle : la perception que l’on a de l’individu, le langage…
  3.         Sociale : elle influence grandement le développement, c’est l’horizon social
  4.         Spirituelle : qui représente le passage d’un être dépendant à un être autonome
  5.         Émotionnelle : cette dimension ne doit pas être négligée car les expériences positives permettent une meilleure mémorisation du sujet étudié.

 

Pour Maria Montessori, l’esprit de l’enfant est comme une éponge, il retient toutes les informations de l’environnement. C’est pourquoi elle pensait que l’expérience de l’enfant dans une classe serait enrichie par la manipulation du matériel car dans ses premières années de vie les sens de l’enfant sont liés à son développement intellectuel. Il faut donc que l’enfant puisse se confronter à un grand nombre d’expériences sensorielles.